Ayiti Chérie !


Toi qui ne connais pas encore cette île, qui, en tout bon "Blanc" qui se respecte (Rien de raciste, c'est la dénomination Haïtienne pour tout les étrangers...), est très certainement tout plein de préjugés, je dois t'avertir. Comme moi, si tu as la chance de découvrir ce petit paradis (tant que tu n'es pas Haïtien, tu le considérera certainement comme cela..), oubli ceux-ci !

 

Ce dossier trouve donc sa place ici pour en démonter certains, en décortiquer d'autres, en confirmer un peu... et te permettre d'arriver un poil plus averti.

 

Te souhaitant bon voyage !

Surparf


Pour la petite Histoire

La première chose à retenir est que Haïti fut la première République Noire indépendante. A retenir car les Haïtiens en sont fiers et ont jusqu’à présent un ressentit tout particulier pour toute personne qui viendrait leur dire comment gérer leur île. (Même si l'influence de grandes puissances se fait encore ressentir, et pas qu'un peu...)

 

Avant cela, comme beaucoup de lieux dans cette région du monde, elle fut "découverte" par Christophe Colomb, qui, arrivant de Cuba, accosta au Môle Saint-Nicolas le 6 décembre 1492. (Il parait qu'elle existait avant...et qu'il y avait même prêt de 1 millions d'habitants déjà à l'époque ! Ces formules ne prenant en compte que notre vision Européenne me rendent toujours un peu triste, mais bon...)

 

Quelques siècles mouvementés plus tard, une colonisation Française, Espagnole, Anglaise et un peu plus tard Américaine, Haïti est toujours le centre d'intérêt de trop de puissances, et il semblerait que pas une élection ne puisse être véritablement, encore à ce jour, considérée comme étant véritablement le reflet de la volonté du peuple Haïtien.

 

Si tu es intéressé, un petit tour sur ce lien http://www.cosmovisions.com/ChronoHaiti.htm te permettra d'avoir une idée plus précise des méandres de cette histoire mouvementée. Aussi à découvrir, l'Histoire de Haïti racontée par Dany Laferrière.

Arrivée au Môle St Nicolas... Sur les traces de Christophe Colomb - Ayiti, Mars 2016
Arrivée au Môle St Nicolas... Sur les traces de Christophe Colomb - Ayiti, Mars 2016

Un climat pas des plus accueillant

Premier préjugé de la majeure partie de mes concitoyen à propos de Haïti, son climat. Loin d'être uniforme, Haïti subit depuis plusieurs année une période de véritable sécheresse, et l'on se croirait en certain endroits perdu dans les désert sud américains. Si certaines zone sont bien couvertes de bananiers et de forêts presque tropicales, la majeure partie des terres n'est que montagnes arides, forêts de cactus, salines à perte de vues, plantations de pas grand chose.... le climat de Haïti ne ressemble en aucun cas à cette image d'un petit paradis communément véhiculée dans nos sociétés.

Le Konpa

Musique très dansante qui trouve son origine dans les tambour de fanfares et la musique des rites vaudou. Très dansante, cette musique se rapproche un peu du zouk (pardon pour les puristes) et à connu ses heures de gloires à la fin des années 50 dans toutes les caraïbes et même au delà, avant de se faire évincé par le susnommé venu d'Afrique de l'ouest.

Toutefois, de nos jours, de grand artistes reviennent au gout du jour et il n'est plus possible de traverser la moindre bourgade sans sentir une petite démangeaison dans son fessier...

Chantant l'amour, l'injustice, la joie de vivre,... les groupes de Konpa retrouvent la faveur du public, et sauront certainement vous enchanter...

Des prénoms sortis d'on ne sait où.

J'espère que le visiteur ne m'en voudra pas trop, j'ai réservé la primeur de ce contenu à une charmante damoiselle, restée sur Paris.. Je m'en vais donc lui compter les aventures de Viergeland, Petit-Frère... et les autres en priorité, et repasserai par ici compléter cette partie. ;-) Un peu de patience.

Le parlé Kréole

Même les grandes Marques le reconnaissent...
Même les grandes Marques le reconnaissent...

Dé-formé majoritairement à partir du français, le créole est le fruit de la rencontre des peuples originaires des Caraïbes, des Colons français venus les exploiter et des Africains de tout bord envoyés en masse pour satisfaire au besoin de main d’œuvre grandissant des exploitations coloniales. Loin de n'être à ce jour qu'une simple déformation de notre français académique, (on à même simplement longtemps considéré le créole comme un français "corrompu"...) le créole est une langue à part entière, parlée en Haïti, Guadeloupe et dans la majeure parie des Caraïbes, qui reprend plusieurs terme de ces trois origines.

Indispensable pour se faire comprendre  dans les coins les plus reculés de ces Îles, il répond à des règles plus ou moins strictes et il est important que les voyageur soucieux de partager en retiennent quelques expressions...

 

Koment ou yè ? = Commenent vas-tu ?

Mwa (prononcez "Mouai") pa trop mal/en form... = Tout vas  bien

Meci anpil = Merci Beaucoup...

Pa gné poblèm = Pas de problème (Indispensable...)

 

Une monnaie pas banale

En Haïti, il n'est pas des plus simple de s'adapter au système monétaire, qui à première vue semble un peu compliqué (quand on à passé le simple fait de se fendre la poire en entendant chaque prix exprimé en Gourdes...).

 

En effet, dans ce pays, les habitants s'expriment et comptent tous très facilement en 3 monnaies différentes...

 

La gourde donc , tout d'abord, qui représente à peu près 1/60 d'euros au jour de la rédaction de ces lignes, et qui est la monnaie Nationale.

Le Dollars US, qui est acceptés dans la plupart des grandes  villes.

Le Dollars Haïtien, qui est en fait une unité de la Gourde. 1 Dollars Haïtien = 5 gourdes...

 

Bon courage donc...


Des élections qui divisent, anpil...

Une petite influence Américaine dans l'air.... - Saint-Marc, Haïti
Une petite influence Américaine dans l'air.... - Saint-Marc, Haïti

Les dernières élections présidentielles, organisées fin 2015, n'ont pas permis d'élire un prézidan titulaire. Aussi, l'ancien titulaire, Michel Martelly, très contesté, a repris du service jusqu'au 7 février de cette année. Actuellement, il à plus ou moins imposé à la tête du pays un de ses représentants, Jocelem Privert, qui assure l'interim jusqu'au second tour des élection, plusieurs fois repoussé, qui doit avoir lieu le 24 avril 2016.

Le nombre très important de partis politique (celui de la photo est le numéro 120, comme indiqué...on imagine comme le choix est aisé pour les électeurs) fait des élections Haïtiennes un challenge pour tout le pays, et il n'est pas rare que ces périodes s'accompagnent de troubles dans l'ensemble du pays.

 

Update au 18/03 = Le premier ministre actuel offrirais 60 000 Dollars US aux parlementaires qui le soutiendrait...

Update début Juin = Le premier tour des élection a ete déclaré invalide, le gouvernement provisoire, institué par Aristide, continu son petit bout de chemin...

Quelques précautions à avoir tout de même....

Si tu te retrouves à partir pour cette destination, c'est que tu n'est très certainement pas un touriste ordinaire. Ou alors un sacré aventurier ;-) Dans tout les cas, il est tout de même bien de garder en tête qu'à Haïti, la situation peut parfois dégénéré très vite. Il m'a été reporté durant mon séjour qu'un voleur de chèvre, proche de certains de mes collègues, avait été tout simplement brulé vif... Pas grand chose certains diraient, horrible penseront les autres, fonction de leurs passés/vécus respectifs... Ce n'est pas le topic ici.

 

A Port-aux-Princes, il est très vivement déconseillé de se promener seul à pieds, après la tombé de la nuit ou tout au moins dans certains quartiers. Pour ma part d'autres étaient tout simplement prohibés ou soumis à nécessité spécifique.. En cas d'accident de la circulation, tous s'accordent à dire qu'il ne vaut mieux pas s’arrêter, et se diriger vers le commissariat le plus proche.

 

Dans les campagnes, si vous êtes là pour un peu de temps ou accompagné par des locaux, il est tout au contraire fortement conseillé de partir à la rencontre des Haïtiens que vous pourrez croiser. Bien évidemment, fortement déconseiller selon les périodes de se déplacer sur de longues distances la nuit et de se mêler a tout attroupement.


Écrire commentaire

Commentaires : 0